Conseil et Accompagnement en IT,
technologies et systèmes d’information

L’échec au coeur de la démarche Design Thinking

A-t-on encore droit à l’erreur ? Dans l’imaginaire collectif, le mythe de l’innovation semble comme immortel et tiré d’une cosmogonie parfaite qui ne connaît ni l’échec, ni l’erreur. À l’instar du « Eurêka ! » que se serait écrié Archimède en découvrant les principes de la masse volumique des corps, les success stories d’innombrables entreprises restent comme figées dans une légende immuable.

Pourtant, personne n’est dupe : derrière le succès se cache un amoncellement d’échecs et de déceptions. Des échecs et des déceptions profondément indispensables pour atteindre le succès, comme nous l’enseigne depuis des dizaines d’années le design thinking. Et pour cause, l’innovation, au cœur de la pensée design, ne peut se nourrir avant tout que d’une seule chose : l’humain. Et il n’y a rien de plus humain que l’erreur ! Car c’est bel et bien celle-ci qui nous encourage à remettre en question nos schémas de pensée préétablis, à voir plus loin que le bout de notre nez, à être empathique, à reproblématiser et à réitérer encore et encore. C’est l’échec qui se transforme en innovation et certains cas d’école le montrent. La suite ici

Article de Dalila Madine pour le webmagazine Octave

Partagez cet article:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn